mardi 9 avril 2013

Les SNA classe Barracuda "SUFFREN"

Le Programme:

Conçu pour remplacer les SNA type « Rubis » datant des années 1980 et arrivant en fin de service dans les années « 2010 », La conception de cette classe a débuté en 2002, elle est basée sur la technologie des sous-marins lanceurs d'engins classe Le Triomphant et bénéficie aussi des travaux effectuer sur les sous marins « Scorpène ». Concus par DCNS, les SNA « SUFFREN » pourront effectuer tout un panel de mission : Chasse aux navires de surfaces ou sous marins, Missions de renseignements, Transport de commandos, Frappes stratégiques « d’action vers la terre » grâce a des missiles de croisières…

L’ensemble du programme devrait représenter 7,9 milliards €, avec un total de 6 sous marins ( Suffren , Duguay-Trouin, Dupetit-Thouars, Duquesne, Tourville et De Grasse), la construction du Suffren a commencé en 2007, Les premiers équipements intègreraient ensuite la coque à partir de janvier 2012. L'embarquement de la chaufferie nucléaire est prévu en mai 2013 et le jonctionnement des sections avant et arrière au printemps 2014. 
Après une première sortie en mer planifiée début 2016, la livraison du Suffren interviendrait fin 2016 ou début 2017, soit 10 ans après la notification du contrat, les 6 navires de la classe devraient entrer en service vers :

Le Suffren : 2017

Le Duguay-Trouin : 2019

Le Dupetit-Thouars : 2021

Le Duquesne : 2023

Le Tourville : 2025

Le De Grasse : 2027

Si aucun dérapage, coupe dans le programme (réduction de 6 à 5, voir 4 sous marins, ou retard lié a des contraintes budgétaires ne vient perturber le planning) .

Caractéristiques techniques (données sous réserves ):

Dimensions : Longueur 99,5 m, Largeur 8,8 m, Tirant d’eau 7,3 m, déplacement 4650 tonnes en surface - 5300 tonnes en plongée.

Propulsion : 1 réacteur à eau préssurisée K15 nouvelle génération (puissance 150MW), 2 turbo-alternateurs (puissance 10MW), 2 moteurs électrique d'urgence, 1 pompe hélice (hydroréacteur). Vitesse : plus de 23 noeuds (46 km/h) en plongée, 14 noeuds (26 km/h) en surface.

Profondeur d’immersion : Plus de 400 m

Armement : 4 tubes lance-torpilles de 533 mm (12-20 ? missiles de croisière "SCALP-EG", missiles antinavires "Exocet", Torpilles "Black Shark", Mines).

Équipage : 60 (8 officiers, 52 sous-officiers et quartiers-maîtres)


Le Suffren sera le premier sous-marin français équipé de barres arrière disposées en croix de Saint André. Des combinaisons des quatre safrans permettent d'obtenir les changements de direction ou d'immersion. Cette configuration permet, grâce à un automate de pilotage, de pallier des dysfonctionnements sur l'un des safrans, ou plutôt sur un dysfonctionnement sur sa chaîne d'orientation (commande, actionneur…).

Le Suffren devrait être le premier sous-marin français, et rare dans le monde, à embarquer des femmes. En effet, des quartiers spécifiques sont prévus dans la construction.

Vue en coupe:

Aucun commentaire:

Publier un commentaire